5-Pourquoi avoir fermé l'entrée historique de la Clinique route de la Wantzenau ?

Publié le par CARSAN

L'entrée historique

     * On raconte qu'elle était dangereuse. FAUX ! Elle n'a jamais été répertoriée comme point noir accidentogène par les services de police !

     * En fait, elle permettait un accès direct et simple.

     * Aujourd'hui, elle offre une visibilité à 180°, grâce à la démolition de la morgue et de la maison du gardien.


   
 * Et, avec la maison de maître et la chapelle, elle est particulièrement emblématique de la vocation éthique et philanthropique de cet établissemnt hospitalier créé en 1929 par la congrégation des soeurs de la Charité et la Fondation Vincent de Paul.


L'ancienne maison, datée du XVIII° siècle, où vivent actuellement quatre religieuses.


Telle qu'elle était autrefois


La chapelle

     * On affirme que la fermeture de cette entrée permet de soulager les riverains de la route de la Wantzenau. Ce n'est vrai que pour ceux qui habitent entre le carrefour de la Papeterie et l'entrée historique, à savoir environ 90 logements. Quant au supermarché, l'usine, le garage, la pharmacie, le salon de coiffure, la boulangerie, la clinique vétérinaire, l' agence immobilière qui se trouvent sur ce trajet, croyez-vous qu'ils soient satisfaits de la baisse de trafic ?
Pour les autres riverains, au Nord et au Sud de ce tronçon, rien n'a changé !

Et la nouvelle entrée par la rue/impasse Thys ?

A suivre ...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

stéphane 22/07/2009 17:43

Bonjour, merci au CARSAN pour tout le travail effectué. Je suis outré et écoeuré de constater chaque matin les nuisances dues à cette circulation, voire dues essentiellement à la connivence, entre la Clinique Ste-Anne et la Municipalité. Les intérêts financiers pour justifier l'intérêt général, on se moque de qui? Notre défaut qui justifie notre sacrifice -c'est un mot pas assez fort- est sans doute que nous sommes pas assez bobos pour la Municipalité. Je vois que la Municipalité se préoccupe du bien être des crapauds de la Robertsau en créant des zones Natura 2000, très bien j'ai la conscience écolo et me déplace qu'en vélo pour aller au travail. Mais alors pourquoi n'essaie t on pas de préserver aussi la vie des riverains que nous sommes, des enfants? Faut-il faire remarquer aux élus qu'une école se trouve sur le tronçon? Et que font l'ADIR et l'ASSER à ce jour sur ce thème? depuis l'an dernier je ne les entends plus.
Il faut que cela cesse, arrêtez de nous considérer comme des citoyens de seconde zone! J'attends de vos nouvelles pour enfin leur montrer à quel point je suis mécontent.